slow life toulouse

Slow Life de Mai 21

0 Shares
0
0
0

Tous les mois, je vous propose de retrouver mes « petites joies », réflexions et bonnes adresses du mois. Une sorte de moodboard de la vie Toulousaine et de la vie dans le sud et surtout, un retour sur les « moments slow life » du mois qui vient de s’écouler.

Mai: La nouvelle vie peut démarrer

Le mois de Mai 2021, c’était surtout le 19 Mai qui a compté. Celui de la réouverture des lieux culturels et des terrasses. La vie a repris à Toulouse et c’est une ville vivante, vibrante et chaleureuse qui renaît.

Le domaine de Ribeaute

Le Sud

L’un des moments phrase du mois de Mai, c’est forcément cette retraite yoga de quelques jours au domaine de Ribeaute, avec l’un de mes studios de yoga à Toulouse préféré: Le Malabar Princess. 3 jours 1/2 hors du temps et dans un décor de rêve qui n’a rien à envie aux plus spots d’Italie ou même d’Indonésie. L’avantage considérable, c’est qu’il se trouve à 2 heures de Toulouse. Plus besoin de partir très loin.

ADRESSES

La Fiancée

Le café de la fiancée, l’un des cafés de Toulouse les plus cools

Bloomy

Mon adresse vegan coup de coeur en plein Saint Aubin

Le Marché de St Aubin

Balade au marché de Saint Aubin par un dimanche matin ensoleillé

L’Alimentation

L’un des restaurants les plus sympas de Toulouse. Un grand classique.

Inspirations “Slow Life de Mai”:
Lu, vu ou entendu

  • Je me suis remise à la lecture de “Everything I know about Love” de Dolly Alderton et cette fois je suis à fond dedans. Un plongeons dans le passé et la vie d’avant, à Londres. Très fun. Mais il vous fera particulièrement écho si vous avez vécu à Londres ou au UK.
  • J’ai discuté avec Jade, la co-fondatrice de Bloomy, le restaurant vegan le plus cool de Toulouse. Un autre parcours passionné et passionnant qui donne envie de voler de ses propres ailes.
  • J’ai lu l’excellent article du Financial Times sur le besoin de rééquilibrer nos vies et considérer ne plus utiliser le “PIB” comme unité de mesure principale. “Work less and be more creative

Les petites joies de Mai

Me lever tôt pour aller au marché de Saint Aubin. Et prendre un train pour rentrer à la maison à la campagne. Ramener des petits achats du marché. Les premières sorties à vélo par un grand soleil. Les footings du matin au grand rond. S’arrêter voir le coucher du soleil les soirs où le couvre feu était déjà brisé de toutes façons. Le printemps qui s’installe. Le burger vegan de chez Bloomy. Le cours de yoga du dimanche matin chez Rita. Les quelques jours yoga hors du temps avec le Malabar Princess. Les rencontres de ce week-end là. Revenir plus concentrée et apaisée. Sentir que vie Toulousaine s’installe un peu plus chaque jour. La bonne humeur dans les rues le 19 Mai. Le café place Wilson. Les terrasses du mois de Mai à l’alimentation. Reboire des spritz en terrasse. Et des flat whites dans une vraie tasse. Profiter enfin de l’effervescence de mon quartier. Le brunch du vendredi matin comme à Londres. Retrouver la vie. Pouvoir rentrer à la campagne quand la ville fait trop de bruit. Manger les fraises du jardin. Me réveiller avec les chants des oiseaux tous les week-ends. Sortir la garde robe d’été pour de bon. Profiter de ma famille. Sentir qu’ils m’avaient manqué et que le timing du retour était vraiment le bon. Me sentir tellement reconnaissance de cette nouvelle “Slow Life” dans le sud.

0 Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Février 21

Tous les mois, je vous propose de retrouver mes « petites joies », réflexions et bonnes adresses du mois. Une…