Mars 21

0 Shares
0
0
0

Tous les mois, je vous propose de retrouver mes « petites joies », réflexions et bonnes adresses du mois. Une sorte de moodboard de la vie Toulousaine et de la vie dans le sud et surtout, un retour sur les « moments slow life » du mois qui vient de s’écouler.

Humeur de printemps à Toulouse


Toulouse

On m’avait dis que le mois de Mars serait gris et pluvieux. Il aura été incomparable avec un mois de Mars Londonien où certes, les premiers signes du printemps sont là, mais où Mars reste un mois froid, gris et pluvieux. En Mars, Toulouse a commencé à m’envoyer du rêve. J’ai démarré le mois sur les chapeaux de roue, super motivée et je l’ai terminé de la même façon. Clairement cette lumière de printemps si vive et incroyable n’y est pas pour rien. Ça aura aussi fait 6 mois que je suis installé ici, dans mon appart. J’ai fait de nouvelles rencontres, j’ai mes repères et je commence à m’y sentir vraiment bien. Et surtout, chaque semaine qui passe, j’ai la certitude que ce printemps que je visualise depuis le début, et qui m’a donné envie de revenir, sera aussi glorieux que prévu, confinement ou pas.

Il y a bien eu des journées down, un ras le bol du couvre feu, une envie de retourner à Londres, mais comme une amie me l’a si bien dit il y a 1 an quand je commençais à me poser des questions sur l’avenir, tout est plus facile au soleil. Et je commence à le constater…

Escapades en Occitanie


Sud Ouest

Figeac, Saint Antonin Noble Val, Montauban… Je ne me lasse pas de pouvoir profiter à volonté de toutes ces petites merveilles locales et de pouvoir les découvrir à toutes les saisons.

Avec l’arrivée des beaux jours, j’en ai profité pour faire une cure de balade, et surtout, passer un dimanche au marché de Saint Antonin Noble Val. Un lieu sublime, chaleureux, riche en histoire, et à ne surtout pas manquer un jour de marché.

Lire aussi: Les plus beaux villages d'Occitanie

Instagram: @SlowLife Toulouse

Paranthèse yogi enchantée


Yoga

Une retraite de 3 jours de yoga au domaine d’en Maury dans le Tarn. 3 jours de yoga, de rencontres, de douceur, de bon plats végétariens et d’énergies positives, le tout, dans un lieu idyllique à 50 minutes seulement de Toulouse. Pas besoin d’aller très loin pour que le temps s’arrête.

Ces quelques jours ont été particulièrement régénérateurs. Retrouver le bonheur respirer tous ensemble, être guidé par d’excellents profs, challenger son corps de torsions, flexions, extensions. La magie du yoga qui, comme il le signifie, nous unie toujours, à nous-même, et aux autres.

La bonne adresse du mois

Les cafés, nos petits rayons de bonheur du moment

Que ferait-on sans les coffee shops du centre ville? Ils font tellement partie de nos quotidiens urbain. En ce moment, le lien que l’on crée avec eux est essentiel. On le savait déjà, mais il n’aura jamais été aussi évident que le rôle de toutes ces adresses est bel et bien de nous apporter du lien et du réconfort en plus de bon cafés et gâteaux .

Les dépanneuses

Café, restaurant healthy à l’ambiance exotique et bucolique en plein Toulouse. En ce moment, c’est l’adresse parfaite pour prendre un café à emporter, tester l’un de leurs bowls veggie le midi ou profiter de leurs délicieux cookie.

20 Rue Sainte-Ursule, 31000

Lire aussi: City Guide Toulouse

Mars 2021: Les petites joies


Les petites joies

Le printemps qui s’installe à Toulouse. Prendre le train le samedi matin tôt pour retrouver notre 2ième “home”. Retrouver les grands espaces vallonnés. Flâner dans Figeac. La balade de 3km qui devient une rando de 12K. Profiter de ceux qui comptent. Les projets qui s’installent. Les envies qui s’éclaircissent. Le ciel bleu. Si bleu. Toutes les rencontres du mois de Mars. Dont une chouette rencontre londonienne. Peindre des oeufs de Pâques avec les copines. Cacher les marshmallows. Avoir de bon repères Toulousains. Se délester des mauvaises ondes. Et me sentir plus ancrée. Et sereine. La lumière du matin. Les footings qui reprennent bien. L’énergie qui revient. Se lancer dans la construction d’une communauté Slow Life Toulouse. Chaque page du livre de Jay Shetty. Retrouver le yoga en groupe. L’énergie des yogis. Une “feel -extra- good” retraite. Ne plus avoir du tout envie de repartir. Mais sentir que les retrouvailles londoniennes approchent.

0 Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like