Matinée hors du temps au jardin japonais de Toulouse

0 Shares
0
0
0

Le Jardin Japonais de Toulouse, j’en ai beaucoup entendu parler. J’ai vu passer quelques photos sur les réseaux sociaux bien sûr. Il avait l’air mignon. Mais après 8 ans à Londres à alterner entre Hyde Park, Regent’s Park ou Primrose Hill, et bien d’autres encore, je n’avais même pas pris la peine d’explorer les parcs Toulousains tellement la barre était haute. (Vous voyez surement très bien ce que je veux dire si vous connaissez un peu Londres). Et bien Toulouse m’a encore surpris tellement ce lieu est sublime, bourré de charme, et surtout, le lieu “Slow Life” excellence.

Il y a quelques années, j’ai lu le “Miracle Morning”. (Un de ces livres qui ont changé ma vie.)

Je me suis mise à me lever tôt, et j’y ai pris goût. Depuis, j’ai gardé cet amour pour l’énergie du matin et je continue d’aller courir avant que tout démarre, plusieurs fois par semaine. Quand on goûte à la lumière du matin, on ne peut plus s’en passer. Et cet article en est la preuve tellement la lumière et les énergies de cette matinée bien fraîche de mi Avril étaient incroyable.

Jardin-Japonais-Toulouse-Matin-1-1

Vous voyez de quoi je parle?

Cette lumière douce et dorée qui fait briller les feuilles des arbres et illumine le ciel bleu d’un hâle léger.

Premier aperçu du Jardin Japonais de Toulouse.

Des bancs, et des arbres. Rien de très anormal pour un parc on est d’accord. Très simple pour l’instant. Mais j’ai tout de suite eu hâte de m’aventurer dans les allées sinueuses du parc.

Jardin-Japonais-Toulouse-Matin-2

Et c’est là que la magie commence.

Les arbres sont encore en fleurs (Ce qui m’a aussi décidé à aller jeter un coup d’oeil), le parc est vide et si calme. Les jardiniers terminent de nettoyer les allées. Le parc vient d’ouvrir et il y règne une ambiance assez mystique et sereine.

Je cherche les fameux petit pont et pavillon que l’on voit partout en photo et les trouve enfin. Le parc est loin d’être aussi petit que je pensais et il est possible de vraiment y flâner et y trouver un petit coin pour se poser. Un véritable petit havre de paix.

En préparant cet article, j’ai aussi lu qu’il était classé “jardin remarquables” de France. Un label attribué par le ministère de la culture qui a pour but de distinguer les jardins et parcs “présentant un intérêt culturel, esthétique, historique ou botanique, qu’ils soient publics ou privés”.

Grand ciel bleu, arbres qui bourgeonnent, la nature qui a désormais repris ses droits en Avril à Toulouse. Les conditions sont idéales.

La journée ne fait que commencer, et elle s’annoncera pleine de belles énergies, sans aucun doute capturées dans ce lieu unique.

Une dernière pour la route:

Jardin Japonais – Compans Caffarelli, Boulevard Lascrosses, 31000 Toulouse

0 Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like