Décembre 2020

0 Shares
0
0
0

Tous les mois, je vous propose de retrouver mes « petites joies » et moments forts du mois. Une sorte de moodboard de la vie Toulousaine et de la vie dans le sud et surtout, un retour sur les jolies découvertes et « moments slow life » du mois qui vient de s’écouler.

Déconfinement #2

Ce déconfinement de Décembre 2020 aura été moins marquant que le premier. On commence à connaître. Un petit goût de liberté sans les saveurs de la vie: Les salles de sport, lieux culturels, restaurants, bars étant toujours fermés. Pour moi, il a surtout signifié un retour à la vie Toulousaine, un peu plus fade du coup une fois passée l’euphorie de retrouver la ville rose fin Novembre, mais quelques balades dans les ruelles colorées aident toujours à voir la vie en rose.

L’hiver dans le sud

Décembre aura aussi amené une touche de réalité à la vie dans le sud. Un petit rappel qu’à partir de mi-Décembre, il fait aussi gris et froid qu’ailleurs. Pas toujours fun, surtout quand on ne peut pas se divertir car tout est fermé. Une période, encore une fois unique, qui ne pourra être que meilleure l’année prochaine. Pour autant, l’avantage du sud, c’est que même en hiver, on a souvent droit à de belles éclaircies

Retrouver les fondamentaux

Cette année 2020 aura incontestablement l’occasion de retrouver les fondamentaux et ce mois de Décembre aura un peu signé la concrétisation de tous ces changements: Retour en France, location d’un appart, décoration, création d’un nid douillet qui me ressemble, retrouver des repères dans une “nouvelle ville”, avoir accès à la famille et aux amis de longue date avec facilité, voir les enfants grandir et créer des liens spéciaux avec eux…. Une opportunité de se reconnecter avec les racines et ce qui compte vraiment, à l’image de 2020.

Noël à la maison

La grosse différence Décembre 2020, je l’ai vraiment ressentie au moment des fêtes. Habituée à la folie et excentricité de Noël à Londres pendant les 8 dernières années, mais aussi aux grands départs, queues dans les aéroports et stress général avant le calme plat en retrouvant la campagne Française. Cette année, c’était plus soft, plus simple, moins excitant mais aussi plus confortable et agréable. La période est aussi particulièrement spéciale forcément. En voyant les frontières Anglaises se fermer la veille de Noël, j’ai eu une pensée pour tous les expats, et beaucoup de gratitude d’avoir pris cette décision tôt dans la crise, et de pouvoir être ici et rentrer à la maison avec si peu d’inquiétude et tant de facilité.

Décembre 2020: Les petites joies

Commencer à trouver un rythme et des repères. Mission Ikea réussie. Un dimanche soir aux minimes. Retrouver le chemin des studios de yoga. Les mercredis off à profiter de Toulouse. Toutes les petites balades Toulousaines. Sentir la motivation sport et footing le matin qui revient. Les nouvelles touches de verdures dans l’appart. Les journées chez les copains à se sentir comme à la maison et voir les princesses grandir. Enfin me relancer dans un projet perso Toulousain. La lumière du matin sur la place Wilson. Aborder l’étape achats ‘déco plaisir”. Enfin laisser la magie de Noël m’envahir. Sentir que tout sera OK et que l’orage interne s’apaise. La ville rose sous un beau ciel rose un matin. Une après-midi de l’autre côté de la Garonne. Une cuisine mieux équipée. Le hot dog de baba canteen. Les footings du matin. Le coucher du soleil et le ciel multicolore sur les berges. La séance de sport vers St Cyprien. Le vin chaud devant les néons. L’ambiance de Noël dans Victor Hugo le 24 Décembre. Rentrer. Bien manger. Bien dormir. Faire un petit tour de famille plus “slow” que les 12 derniers. Terminer l’année sur des rires et de l’amitié et des princesses aux sourires jusqu’aux oreilles.

0 Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like